Actualité

Le Gym éliminé

Nice 0-0 Guingamp (1-3 t.a.b)

19 décembre 2018

Le Gym éliminé

Sans inspiration, le Gym s'est fait éliminer de la Coupe de la Ligue par Guingamp, au terme de la séance de tirs au but (0-0, 1-3 t.a.b).

Peu importe la manière, seul le résultat importe dans une rencontre à élimination directe. L’adage est connu et maintes fois éprouvé. Ce mercredi, il n'y eut ni l'une ni l'autre pour les Aiglons. Ce qui a rendu la soirée franchement désagréable. 

Dans le froid de la Plaine du Var, à quelques foulées de la fin d’année civile, les acteurs semblèrent manquer de jus. De tonus. De hargne. En 3-4-3 au coup d’envoi, avec Patrick Burner et Racine Coly dans les couloirs, Pierre Lees-Melou et Rémi Walter en 6, Adrien Tameze et Danilo un peu plus haut et Saint-Maximin devant, le Gym faillit se faire surprendre d’entrée. Mais le Gym, encore une fois, misa sur le sérieux et le talent de Walter Benitez pour rester dans le match. Ce qui fut le cas tout au long de la soirée mais qui possède ses limites. D’une belle horizontale, l’Argentin repoussa un coup franc de Ngbakoto dès l’entame de la rencontre (1’), puis sortit à 2000 km/h devant Fofana (20’).

Offensivement, les Azuréens obtinrent quelques occasions, mais ne firent jamais réellement trembler leurs visiteurs.

Un beau mouvement initié à droite par Burner, basculé à gauche par Lees-Melou et centré dans l’axe par Coly déboucha sur une volée non-cadrée de Saint-Maximin (6’). Ce même "ASM" effaça 3 adversaires mais frappa trop mollement (8’) ; Danilo plaça une tête au-dessus (37’) et un coup franc repoussé par Caillard (41’), et la pause arriva sans crier gare.

Danilo s'essaya de loin (54') au retour des vestiaires, sans succès. Globalement, le rythme ne se durcit jamais. Aucune folie et aucun lyrisme n'apparut. En panne d'inspiration, brouillon dans le dernier geste, Nice tenta d'aller vers l'avant, en vain, et s'appuya encore sur son ultime rempart pour ne pas connaître de mauvaise surprise. Walter Benitez fit à nouveau parler son talent, en bouchant parfaitement son premier poteau sur une frappe de Coco, (67'), consécutive à une perte de balle locale et un contre ultra-rapide des Bretons.

A une demi-heure du terme, Patrick Vieira lança Youcef Atal dans le bain, à la place de Coly, et fit passer Patrick Burner à gauche. Le Martiniquais, en solo,  attaqua l'axe du jeu et décocha une puissante frappe du droit, boxée par Caillard (70'), mais rien n'y fit. Christophe Jallet manqua sa tête sur un corner (75'). Saint-Maximin son tir (80'). Rien ou presque rien ne survint. La séance des tirs au but, qui sembla d'emblée l'issue la plus logique de la rencontre, s'imposa comme l'incontournable dénouement. Alors le Gym y alla, mais fut plombé par les ratés de Lees-Melou, Dante et Jallet. Guingamp fit un sans faute et valida son ticket pour la suite de la compétition. 

A Nice, Allianz Riviera,
OGC Nice 0-0 EA Guingamp (1-3 t.a.b)

8e de finale de Coupe de la Ligue - 19/12/2018

12 714 spectateurs

Arbitre : Mikael Lesage

Tirs au but : Pour Nice Réussi : Walter pour Nice. Manqués : Lees-Melou, Dante, Jallet.

Pour Guingamp : Réussis : Mendy, Eboa-Eboa, Ngbatoko.

Avertissements : Dante (25'), Danilo (67') pour Nice ; Tabanou (73')

OGC Nice : Benitez - Jallet, Dante (cap), Sarr - Burner (Mahou 77'), Lees-Melou, Walter, Coly (Atal 64') - Tameze, Danilo - Saint-Maximin (Srarfi 89').

EA Guingamp : Caillard - Traoré (Ikoko 90'), Kerbrat (Sorbon 46'), Eboa-Eboa, Tabanou - Phiri, Fofana, Didot - Benezet (Mendy 65'), Coco, Ngbakoto.