Actualité

Seri, milieu hors catégorie

Stats

12 mars 2018

Seri, milieu hors catégorie

« Seul Angel Di Maria a donné plus de passes décisives (31) que Mika Seri (20) en Ligue 1 depuis l’arrivée de ce dernier en 2015/16 ». Le cadeau de l’Ivoirien, délivré à Alassane Plea au Roudourou, l’a fait basculer dans une sphère hors-normes : celle des passeurs les plus réguliers de l’élite. Sphère non fréquentée par les hommes du milieu…

L’histoire débuta à Bastia, un soir de derby. Une époque pas si lointaine où il hérita d’un ballon de Mathieu Bodmer, se retourna, leva la tête et adressa une longue à Valère Germain, qui transforma l’aubaine. Depuis ce 19 septembre 2015, où il se présenta à la L1, le numéro 6 du Gym n’a cessé de prendre de l’épaisseur. Dépositaire du jeu, il a poursuivi sa marche en avant d'un pas léger. Aérien.

Deux saisons et demie plus tard, sa régularité dans l’offrande en fait le relayeur le plus généreux de l’élite. Seul Angel Di Maria, qui se présentera dimanche à l’Allianz Riviera, a plus fait briller ses coéquipiers que lui (31 assists). Les deux autres éléments à totaliser 20 passes sur la même période se nomment Thomas Lemar et Ryad Boudebouz (en 2 saisons seulement pour ce dernier). Celui qui arrive juste derrière Florian Thauvin (18 passes). Tous évoluent un cran plus haut que le natif de Grand-Béréby, même s’il lui est déjà arrivé de prendre place en 10 au cours de sa période rouge et noire.

En Bretagne, l’Eléphant a donc délivré sa 20e passe dé’ en L1 *, encore sur du jeu long. Et la victoire, comme à Armand-Cesari, vint finalement consacrer une bonne prestation collective. A l’origine du premier et du dernier but niçois ce dimanche, Seri aurait même pu prendre le large dans les chiffres, si la tête d’Alassane Plea ne s’était pas fracassée sur le poteau au coeur de la première période.

A noter que depuis son arrivée, l'international ivoirien a également inscrit 11 buts...

 

* 7 pour Alassane Plea ; 3 pour Valère Germain ; 2 pour Mario Balotelli, Valentin Eysseric et Hatem Ben Arfa ; 1 pour Malang Sarr, Younes Belhanda, Paul Baysse et Alex Mendy.