Actualité

Coup de frais

Groupe

5 décembre 2017

Coup de frais

Ce jeudi, le Gym s’en va défier le Vitesse Arnhem dans le cadre de l’ultime journée de la phase de groupes de l’Europa League (coup d'envoi à 21h05). Déjà qualifiés, les Aiglons se présenteront en Hollande avec un effectif sacrément rajeuni. Outre le retour de Wylan Cyprien, zoom sur les éléments qui décolleront ce mercredi pour le pays du football total. 

Lloris, Perraud, Coly, Makengo...

Déjà appelés, cette saison ou les précédentes, quelques jeunes joueurs signeront leur retour dans le contingent ce jeudi. Gautier Lloris (22 ans) en fait partie. Formé au club, le solide défenseur central, qui effectua ses débuts en L1 lors de la saison 2015/2016, enchaîne depuis quelques semaines avec la réserve.

Arrivé cet été en provenance de Brescia, Racine Coly (21 ans), qui a déjà fait partie des groupes élargis mais n'est jamais apparu en équipe fanion, participera également au voyage, tout comme Romain Perraud (20 ans). Lancé dans le grand bain la saison passée contre Krasnodar, le gaucher international espoirs, pro depuis cet été et auteur de bonnes performances en N2, se rendra aux Pays-Bas.

Ce qui est également le cas du milieu relayeur J.V. Makengo (19 ans), transfuge de Caen cet été, apparu une fois en L1 (à St Etienne où il était entré dans le dernier quart d'heure).
 

... et Le petit nouveau : Lamine Diaby-Fadiga

Enfin, le groupe de Lucien Favre verra débarquer un nouveau visage : Lamine Diaby-Fadiga (16 ans). Né en 2001, l’avant-centre de l’équipe de France U17 (appelé lors du prochain rassemblement des Bleuets) évolue cette saison avec la N2 et les U19, et s'entraîne avec les pros depuis quelques semaines. « C’est un jeune d’ici, de Vallauris, il était au club à 13 ans, éclaire Alain Wathelet, directeur du centre de formation du Gym. En U15, dans les équipes régionales, il était intéressant mais pas encore aussi décisif que maintenant. Et pas plus décisif que les autres attaquants de sa génération. Puis il est entré au centre, a bien travaillé, s’est développé et imposé devant, en étant très adroit face au but ».

« Il sait marquer, passer, jouer avec les autres et possède un sacré pied gauche », poursuit Wathelet. Avant de conclure en désignant quelques pistes de travail précises. «  Il est en pleine ascension, en plein progrès, mais il n'est pas encore complètement mûr, notamment sur le plan physique. Il a un corps puissant (1m88, 82kg) qu’il doit encore développer. Après, pour prétendre être un jour un joueur de haut niveau, il faudra bien entendu que le mental suive et qu’il ne tombe pas dans la facilité comme tous les doués ».

C.D.